Située dans le Morbihan, à la limite de la frontière avec le Finistère, la Vallée du Blavet est une région qui vaut le détour pour un séjour entre nature et tradition qui résume à lui seul la culture Bretonne. Tenté par l’aventure ? Découvrez les principales richesses de la Vallée du Blavet.

La Vallée du Blavet : présentation

La Vallée du Blavet désigne tout le territoire qui entoure le fleuve côtier du même nom. Ce dernier, long de près de 150 km trouve sa source dans le département des côtes d’Armor et se jette dans la rade de Lorient. Son lit passe notamment par les communes de Pontivy et Hennebont. Sa partie nord contribue notamment au parcours du canal de Nantes à Brest. C’est aujourd’hui une destination touristique valorisée par l’Office de Tourisme du Morbihan ainsi qu’un Syndicat qui regroupe les professionnels touristiques et producteurs. Voici les principaux lieux valorisés.

La cité médiévale d’Hennebont

Hennebont est située à une 20aine de km au nord de Lorient. Cette petite ville Bretonne attire chaque année quelques milliers de touristes grâce à son architecture qui a traversé les siècles. On peut notamment noter la présence d’un château médiéval ou encore d’un Haras National, institution historique dédié au croisement de races d’étalons. Ce dernier est ouvert aux visiteurs et propose régulièrement des spectacles équestres.

Le village d’Inzinzac-Lochrist

Une des caractéristiques de ce territoire est d’avoir accueilli de nombreuses forges qui travaillaient le charbon amené par péniche le long du Blavet. Des villages comme Inzinzac-Lochrist sont témoins de cette période prospère. Au centre de la commune, sur une petite île, le bâtiment des forges est toujours debout. Il a depuis été transformé en base de canoë-kayak et ce bras du Blavet aménagé en parc d’eau-vive !

La rade de Lorient, entre rivière et océan

A son embouchure, le Blavet se déverse dans l’océan Atlantique à la hauteur de Lorient. A ce niveau-là, le fleuve s’élargit pour atteindre progressivement près de 400 de large. Il est alors rejoint par le Scorff. En naviguant en péniche par exemple sur ce bras de la rivière, on pourra admirer l’architecture d’après-guerre du plus grand port du Morbihan qui révèle notamment la base de sous-marins, le musée de la compagnie des Indes ou encore le cimetière de bateaux militaires datant de la 2nd Guerre Mondiale.

Un dernier bonus pour la fin ? La cours du Blavet étant longé par un chemin de halage, la parcours est entière cyclable, de quoi offrir un très bon programme de balade à vélo.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.